Pénalités

L’arbitre est le maitre absolu du jeu. En tout temps, il peut imposer une pénalité à un joueur ou à une équipe pour toute infraction nuisant à la qualité du jeu ou au déroulement de la partie. Au cours d’une improvisation, l’arbitre signale une pénalité au moyen d’un « gazou ». La pénalité est annoncée avant le vote sur l’improvisation.

 

 

Un joueur ou entraineur présent à titre de spectateur peut se voir décerner une pénalité si l’arbitre le juge nécessaire. Si l’équipe du joueur pénalisé est en jeu, la pénalité est créditée à l’équipe au dossier du joueur. Si l’équipe ne joue pas, la pénalité est créditée au joueur et ajoutés à la fiche de l’équipe lors de sa prochaine partie de l’équipe en question.

 

Point de pénalité

L’équipe pénalisée se voit accorder un (1) ou deux (2) points de pénalité selon la nature de l’offense (mineure ou majeure). Une pénalité majeure est une infraction qui détruit sciemment le jeu, tandis qu’une infraction mineure peut être un oubli, une maladresse, un retard, etc.

 

L’accumulation de trois (3) points de pénalité (total accumulé chronologiquement par les joueurs ou leur équipe) donne automatiquement un (1) point à l’équipe adverse.

 

En période supplémentaire, l’accumulation de trois (3) points de pénalité par une équipe met immédiatement (dès le signalement de l’infraction) un terme à l’improvisation en cours et donne la victoire à l’équipe adverse.

 

Expulsion

Tout joueur ayant récolté l’équivalent de trois (3) pénalités personnelles pendant la même partie est expulsé du jeu pour la fin de cette joute et il doit se retirer dans le vestiaire. Un joueur expulsé doit obligatoirement quitter immédiatement après l’ordre d’expulsion de l’arbitre, sans argumenter avec l’arbitre, sans quoi des sanctions plus sévères ou prolongées pourraient avoir lieu, des suites à un rencontre avec le comité de discipline. Si le joueur a accumulé plus de trois fautes personnelles avant son exclusion, les points de faute subséquents au premier point de sa troisième faute seront comptabilisés et ajoutés au dossier des pénalités de son équipe. Si, à cause de l’absence d’un joueur, son équipe ne peut remplir les exigences de la carte d’improvisation, celle-ci recevra un (1) point de pénalité mineure de procédure illégale.

 

Comité de discipline

Le comité de discipline est constitué de tous les membres du comité d’organisation de Lalibaba. Celui-ci à le devoir de veuillez au bon fonctionnement de l’improvisation et à l’image de la ligue. Si le comité juge d’une pénalité majeure ou bien qu’une action livrée par un joueur n’est pas éthique à l’image de la ligue, celui-ci peut être appelé à passer devant le comité de discipline. Si l’action a été commise lors d’une partie régulière  le comité invitera le capitaine ou l’entraineur de son équipe à assisté avec le joueur en faute. Après avoir entendu la version du joueur en faute, le comité pourra, s’il le juge pertinent, donné une sanction de suspension d’une partie au joueur en faute. Ce joueur ne peut pas être remplacé par un substitut et toute pénalité sur le non-respect du nombre de joueur pourra être appliquée. C’est sanction sera annoncé comme « coup porté à la tête ».

 

Demande d’explication

Seul le capitaine de chaque équipe a le droit de demander des explications à l’arbitre. Toute discussion avec ce dernier doit se dérouler à l’avant-centre de l’improvisoire. Advenant l’expulsion du capitaine, celui-ci sera remplacé par l’assistant-capitaine. La demande d’explication doit être faite après le vote.